Blog

Nouveauté : Paiements par cartes bancaires ou PayPal

12/08/2016 - 23:52

Dorénavant, les paiements par cartes bancaires et PayPal sont possibles.

Depuis décembre les paiements par cartes bancaires et PayPal sont disponibles pour régler vos commandes. Vous pouvez également régler par chèques ou virements bancaires. Voir les modalités de paiements.

 

Du changement dans Eko-Eho !

10/05/2016 - 22:37

Eko-Eho change de statut et devient une EIRL + Offre d'emploi

Après avoir débuté au sein de la CAE (Coopératives d'Activités et d'Emploi) Élan Créateur, puis de la CAE Élan Bâtisseur, Eko-Eho change de statut et devient via son fondateur Simon LOUVEL une entreprise individuelle sous la forme d'EIRL. Cela dans le but de se développer et de pouvoir embaucher des employés et apprentis. En lien une première offre d'emploi.

Les grandes lignes depuis la création d'Eko-Eho ici

Agencement d'une ludothèque en mobilier écologique

08/03/2016 - 23:20

EKO-EHO a réalisé l'agencement de la ludothèque du centre social Confluence de Redon.

Nous avons réalisé l'agencement de cette ludothèque en mobilier écologique. Les meubles sont fabriqués en MDF Pure, ce sont des panneaux de particules sains émettant un taux de formaldéhyde dans l'air ≤ au taux du bois naturel, avec des renforts en hêtre massif huilés tandis que le MDF Pure est ciré en deux nuances de gris. Nos huiles et cires de chez Auro sont naturelles, adaptées aux jouets et à très faibles émissions de COV ≤ 1g/l.

10 choses à savoir sur la qualité de l'air intérieur

06/10/2016 - 14:03

"On oublie facilement que l'air est notre premier "aliment", le seul dont nous ne puissions pas nous passer plus de quelques minutes. Et aussi celui dont nous consommons,et de loin, les plus grandes quantités, nous seulement en volume, mais aussi en poids : un adulte en absorbe, et en rejette, quotidiennement entre 1200 et 15000 litres, soit entre 15 et 18 kg, et bien davantage en cas d'effort physique intense." Citation de Georges Méar extrait de "Nos maisons nous empoisonnent" édité chez Terre vivante.

1. L'air est notre premier "aliment", un adulte en consomme entre 15 et 18 kg par jour !

2. On passe en moyenne 80% du temps en intérieur dont 67% dans nos logements.

3. L'air intérieur est en moyenne 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur !

4. Le coût de la pollution de l'air intérieur en France est de 19 milliards d'euros par an !

5. 31 substances volatiles classées CMR (Cancérogène, Mutagène et/ou toxique pour la Reproduction), sont présentes dans le mobilier conventionnel et sont jugées préoccupantes !

6. On estime que 60% des enfants sont exposés dans leurs écoles à des concentrations de formaldéhyde supérieures aux recommandations, un composé cancérigène.

7. Le nombre d'enfant ayant le cancer augmente de 1% par an depuis 30 ans, sachant que l'air est une  des 3 principales sources de comptamination des enfants.

8. Même en-dessous des limites de sécurité, l'air des maisons de retraite rend malade !

9. Connaissez-vous le SBS (Sick Building Syndrome) ou le syndrome des bâtiments malsains, des symptômes de plus en plus fréquent souvent liés à la qualité de l'air intérieur.

10. Connaissez-vous le MCS (Multiple chemical sensitivity) ou l’hypersensibilité chimique multiple, une maladie pernicieuse et "discrète" qui affecte très probablement 12 %  de la population ! Une mauvaise qualité de l'air intérieur peut déclencher cette maladie.

En savoir plus sur ces 10 faits avec toutes les sources et documentations.

 

Pollution de l'air intérieur : Un nouveau décret sur les bougies et les encens très insatisfaisant

03/12/2016 - 19:42

Si les consommateurs ont pris conscience que fumer à l'intérieur des habitations était dangereux, cela n'est toujours pas le cas pour les encens et les bougies. Suite au plan d’actions pour améliorer la qualité de l’air intérieur de 2013, le nouveau décret actuellement en consultation sur l’étiquetage des désodorisants d’intérieur à combustion ne permettra malheureusement pas une grande avancée.

"Le plan national pour la qualité de l’air intérieur publié par le gouvernement en 2013 prévoyait d’étiqueter les produits susceptibles de polluer l’air intérieur et précisait même que « les produits les plus polluants, par exemple les encens qui émettent plus de 2 µg/m3 de benzène, seront interdits ». C’était prometteur, Que Choisir avait applaudi cette volonté de protéger la santé des usagers. Mais au vu du projet de décret actuellement en consultation, on peut dire que la montagne accouche d’une souris." Lire la suite sur Que Choisir

Nos conseils sur la qualité de l'air intérieur ici

Pages