Pollution de l'air intérieur : Un nouveau décret sur les bougies et les encens très insatisfaisant

Portrait de Simon _ EKO-EHO

Si les consommateurs ont pris conscience que fumer à l'intérieur des habitations était dangereux, cela n'est toujours pas le cas pour les encens et les bougies. Suite au plan d’actions pour améliorer la qualité de l’air intérieur de 2013, le nouveau décret actuellement en consultation sur l’étiquetage des désodorisants d’intérieur à combustion ne permettra malheureusement pas une grande avancée.

"Le plan national pour la qualité de l’air intérieur publié par le gouvernement en 2013 prévoyait d’étiqueter les produits susceptibles de polluer l’air intérieur et précisait même que « les produits les plus polluants, par exemple les encens qui émettent plus de 2 µg/m3 de benzène, seront interdits ». C’était prometteur, Que Choisir avait applaudi cette volonté de protéger la santé des usagers. Mais au vu du projet de décret actuellement en consultation, on peut dire que la montagne accouche d’une souris." Lire la suite sur Que Choisir

Nos conseils sur la qualité de l'air intérieur ici