Qualité de l'air intérieur

Vous apportez de l'importance à la qualité de l'air intérieur, que vous soyez particulier, professionnel du bâtiment ou à la direction d'un Établissement recevant du public (ERP), nous pouvons vous conseiller sur le choix des matériaux de construction, le mobilier, les produits d'entretiens ainsi que les bonnes pratiques pour améliorer la qualité de l'air intérieur. Contactez-nous »

 

SOMMAIRE

 

Les faits

10 choses à savoir sur la qualité de l'air intérieur

Les sources de pollutions et les recommandations

L'habitat

Le mode de vie

Les sources externes

Guides pratiques

 Les solutions d'EKO-EHO

EKO-EHO vous conseille

Nos meubles

Nos interventions

Nos éco-produits et éco-matériaux

Sources et documentations

 

LES FAITS

 

L'air est notre premier "aliment", un adulte en consomme entre 15 et 18 kg par jour !

"On oublie facilement que l'air est notre premier "aliment", le seul dont nous ne puissions pas nous passer plus de quelques minutes. Et aussi celui dont nous consommons,et de loin, les plus grandes quantités, nous seulement en volume, mais aussi en poids : un adulte en absorbe, et en rejette, quotidiennement entre 1200 et 15000 litres, soit entre 15 et 18 kg, et bien davantage en cas d'effort physique intense." Citation de Georges Méar extrait de "Nos maisons nous empoisonnent" édité chez Terre vivante.

 

On passe en moyenne 80% du temps en intérieur dont 67% dans nos logements.

"Nous passons environ 80% de notre temps dans des lieux fermés, en particulier dans nos logements. La qualité de l’air que l’on y respire influe sur notre santé et notre confort. Elle peut y être moins bonne qu’à l’extérieur : lorsque l’air intérieur est pollué, il l’est généralement de façon diffuse et continue." Extrait d guide pratique de l'ADEME "Un air sain chez soi"

"On a pu constater que les Français passent en moyenne 16 heures 10 minutes par jour (67% du temps) dans leur logement (un quart d’entre eux y passant même 83% du temps)." Extrait de "Observatoire de la qualité de l’air intérieur fête ses 10 ans"

      

 

L'air intérieur est en moyenne 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur !

Selon une synthèse de UFC-Que Choisir reprenant plusieurs études dont celles de l'OQAI, L'air intérieur est en moyenne 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur. Il est précisé trois principales sources de pollution : une règlementation qui autorise trop de substances dangereuses dans de nombreux produits de consommation, une mauvaise ventilation des logements et des matériaux de construction trop polluants.

 

Le coût de la pollution de l'air intérieur en France est de 19 milliards d'euros par an !

Selon une étude de l'ANSES, en collaboration avec l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI) et Pierre Kopp, Professeur d’économie de l’université Sorbonne Panthéon. Le coût socio-économique de la mauvaise qualité de l'air intérieur est évalué à 19 milliards d'euros par an en France.

 

31 substances volatiles classées CMR sont présentes dans le mobilier conventionnel et sont jugées préoccupantes !

Selon une expertise de l'ANSES en appui à l'étiquetage des produits d'ameublement, 31 substances volatiles classées CMR (Cancérogène, Mutagène et/ou toxique pour la Reproduction) présentes dans le mobilier conventionnel sont jugées préoccupantes pour la santé et sont donc classées prioritaires pour le future étiquetage des produits d'ameublement.

 

 
On estime que 60% des enfants sont exposés dans leurs écoles à des concentrations de formaldéhyde supérieures aux recommandations, un composé cancérigène.
 
Selon l'étude européennes SINPHONIE, "Plus de 60% de tous les enfants ont été exposés au formaldéhyde à l'école à des concentrations supérieures à 10 μg/m3 (la valeur proposée par l'Agence française de l'environnement et de sécurité au travail Santé, l'Afsset, en tant que valeur guide de l'air intérieur à long terme pour protéger des effets à long terme sur la fonction pulmonaire et des excès de cancers dus au formaldéhyde)". Selon le CIRC, le formaldéhyde est classé comme un cancérigène certain.
 
 

Le nombre d'enfant ayant le cancer augmente de 1% par an depuis 30 ans, sachant que l'air est une  des 3 principales sources de comptamination des enfants.

"Les cancers de l'enfant ont une fréquence croissante de 1% chaque année depuis ces 30 dernières années." ARTAC. Environ 1 733 nouveaux cas de cancer chez l'enfant est répertoriés par an, soit environ un enfant sur 500. Institut National du Cancer.

" La contamination de tout enfant se fait à trois périodes : 1. Lors de la grossesse [...] 2. Lors de l'allaitement [...] 3. Enfin, après la naissance, l'enfant inhale une quantité d'air et ingère une quantité d'eau très supérieure à celles de l'adulte, lorsqu'on les rapporte au poids corporel. Ainsi, quand l'air ou l'eau sont pollués, l'enfant se contamine beaucoup plus. A la naissance les enfants sont donc aujourd'hui pollués par de nombreuses substances chimiques : COV (composés organiques volatils, pesticides, PCB (polychlorobiphényl), dioxines etc. C'est ce que révèlent plusieurs études récentes. Après la naissance il se contamine encore en particulier dans son lieu d'habitation. Or cette pollution peut avoir des conséquences extrêmement graves sur son état de santé."

 

Même en-dessous des limites de sécurité, l'air des maisons de retraite rend malade !

Selon une étude de l'inserm, la pollution de l'air intérieur même en-dessous des limites de sécurité, abîment les poumons des personnes âgées plus vulnérables par l'âge. 

 

Le syndrome des bâtiments malsains, de plus en plus fréquent.

Le syndrome des bâtiments malsains ou SBS (Sick Building Syndrome) est caractérisé par un excès de symptômes peu spécifiques tels que des céphalées, des troubles de la concentration, des irritations cutanées, des yeux, du nez, de la gorge ou encore de l'asthénie. Cela intervient chez des occupants de bâtiments souvent neufs ou venant d'être rénovés, et un lien est couramment établi avec une mauvaise qualité de l'air occasionné par un manque de ventilation associé à un excès d'humidité et des émissions de polluants dûes à des matériaux de construction, du mobilier, de la peinture ou des produits d'entretien. Ces symptômes apparaissent durant l'occupation des locaux concernés et disparaissent ou diminuent après avoir quitté les lieux. Il semblerait que les femmes aient plus de symptômes physiques que les hommes. En savoir plus ».

L’hypersensibilité chimique multiple, une maladie pernicieuse et "discrète" qui affecte très probablement 12 %  de la population !

Les personnes atteinte d’hypersensibilité chimique multiple ou MCS (Multiple chemical sensitivity) sont de plus en plus nombreuses. Faisant partie des maladies dites environnementales, elle est le résultat d'une exposition cumulée et chronique à des substances chimiques par inhalation, contacts cutanés ou ingestions. Cette maladie a pour effet une sensibilité exacerbée aux produits chimiques, ce qui peut engendrer entre autre de simple maux de tête, des  migraines, des vertiges, des nausées, de la fatigue, des difficultés à se concentrer, des difficultés respiratoires, des irritations des yeux, du nez, de la gorge et de la peau, des douleurs musculaires ou même des perturbations du sommeil.

Ces symptômes peuvent rester discrets mais bel et bien affecté la qualité de vie des personnes concernés et occasionner une réelle perte de "productivité" des malades par une plus grande fatigue et des difficultés de concentration. Dans certain cas, les personnes doivent arrêter de travailler ne supportant plus la qualité de l'air de leur environnement de travail.

La prévalence des personnes modérément affectées par l’hypersensibilité chimique multiple a pour estimation basse 12% de la population, celle des personnes affectées plus sévèrement est estimé entre 2,4% (Rapport Marshall) et 3,5% (Rappor Martin L. Pall). On constate également que les femmes et les personnes âgées sont plus touchées.

                                   

Plus d'information sur l’hypersensibilité chimique multiple : SOS MCS et ASEF

 

LES SOURCES DE POLLUTION ET LES RECOMMANDATIONS

 

L'HABITAT

Les matériaux de construction et le mobilier 

Les matériaux de construction et d'ameublement peuvent émettre des Composés organiques volatils (COV) et  des Composés Organiques semi-volatils (COSV) nocifs.

"Les composés organiques volatils (COV) et les aldéhydes sont, le plus souvent, à l’origine d’irritations des yeux et des voies respiratoires. Certains d’entre eux, comme le benzène et le formaldéhyde, sont en outre classés « cancérogènes certains » chez l’homme par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC)" Extrait du site Internet de l'OQAI »

Recommandations :

Choisissez rigoureusement vos matériaux de construction et mobiliers en exigeant la composition exhaustive des matériaux ou de fournir des certificats ou label sur l'innocuité ou sur la faible émission de COV. Chez EKO-EHO, nous sélectionnons pour vous des matériaux de construction sains et travaillons en collaboration avec des professionnels du bâtiment.

Le système de chauffage

Les systèmes de chauffage à combustion peuvent émettre entre autre du monoxyde de carbone, de l'oxyde d'azote, du dioxyde d'azote, des particules fines ou encore du benzène.

Recommandations :

Faites installer par un professionnel et vérifier une fois par an vos appareils de combustion, et spécifiquement la bonne évacuation des fumées.  Un ramonage est obligatoire une fois par an.

VMC (ventilation mécanique contrôlée) et hotte de cuisine

Les VMC défectueuses peuvent engendrer un surplus d'humidité et ainsi créer des moisissures. Une mauvaise évacuation d'air dans la cuisine peut entraîner un excès de résidus de combustion dû à la cuisson.

Recommandations :

À l'origine les Ventilations Mécaniques Contrôlées (VMC) ne sont pas conçues et installées pour une bonne qualité de l'air intérieur mais "simplement" pour évacuer le surplus d'humidité des pièces humides afin de ne pas abîmer le bâti ! Nous pouvons vous conseiller dans le choix de professionnels afin d'installer des VMC spécifiques pour améliorer la qualité de l'air intérieur (par exemple pour l'installation de détecteurs de CO2 et particules fines avec une filtration adaptée). 

Faites un entretien régulier de votre hotte de cuisine suivant les instructions du fabricant. Faites faire tous les 3 ans un entretien complet de votre VMC par un professionnel.

En plus de la VMC, aérez 10 minutes par jour toutes les pièces de votre logement et également pendant la cuisson, le ménage et le bricolage.

 

 

LE MODE DE VIE

Les produits d'entretien

Les produits d'entretien, nettoyants ou désinfectants peuvent être une source très importante de pollution de l'air intérieur et émettre un nombre très divers de composés organiques volatiles (COV).

"Selon le type de produits utilisés, l’âge, le sexe, la durée d’exposition, on observe des irritations des bronches, de la peau, des yeux, du système digestif ou encore des allergies et des cas d’asthme. Mais les produits d’entretiens peuvent aussi entraîner des pathologies plus graves comme le cancer. C'est ce qu'à démontré une étude parue en 2010 a montré que l’exposition aux produits d’entretien pouvait augmenter le risque de cancer." Extrait du site internet de l'ASEF »

Recommandations :

Choisissez rigoureusement vos produits d'entretien en examinant leurs compositions et leurs labels éventuels. Même à base de composés naturels, vos produits d'entretiens peuvent émettre des COV nocifs. Découvrez nos produits d'entretiens en vente dans notre boutique

Les désodorisants, parfums d'intérieur, bougies parfumées, encens et le tabagisme

"Naturels ou industriels, tous les parfums d’ambiance et désodorisants polluent l’air intérieur en COV (composés organiques volatiles) irritants et/ou allergènes.„" Extrait de l'article de Que choisir  "Pollution de l'air intérieur, des mauvaises habitudes à oublier"

La combustion de l'encens dégage entre autre du formaldéhyde, du benzène, des phtalates, du styrène, du naphtalène. Une publication de que choisir en 2004 fait état d'une concentration de benzène, un cancérigène certain, 110 fois plus élevé que le seuil recommandé.

Selon la FDA (Food and Drug Administration), la fumée de cigarette contient 93 composants "dangereux ou potentiellement dangereux" pour la santé.

Recommandations :

Le meilleur conseil, ainsi que le moins coûteux, est de supprimer les sources et donc de ne plus utiliser ou au minimum de parfums, de bougies et d'encens même naturel.

Les cosmétiques

"Vernis, laque pour les cheveux, parfum, déodorant, crème, savon…ces produits peuvent contenir des substances nocives pour la santé comme du formaldéhyde, des COV et beaucoup d’autres substances dont on ne connaît pas toujours les effets. [...] Sur 3 000 produits chimiques utilisés par l’industrie des parfums, 884 peuvent causer le cancer, des défauts congénitaux, des désordres du système nerveux central, des irritations de la peau et des yeux et des réactions allergiques. De nombreux parfums contiennent un solvant appelé toluène, un dérivé toxique du benzène. Le toluène, peut provoquer des maux de tête, des nausées et la narcose (une torpeur pathologique)." Extrait du site internet de l'ASEF

Recommandations :

Préférez des produits naturels,  cependant même à base de produit naturel, des cosmétiques peuvent émettre des COV mal tolérée par les personnes devenues hypersensibles .

Les insecticides

"Les insecticides sont des pesticides (dichlorvos, chlorpyrifos, permethrine, lindane...) dont les effets sont maintenant connus. Ce sont des perturbateurs endocriniens, c'est-à-dire qu’ils peuvent entraîner des troubles de la reproduction (baisse de la fertilité, malformation du fœtus...)[13],[14] . De nombreuses études[15],[16],[17] ont également montré que les pesticides peuvent entraîner l’apparition de cancer." Extrait du site internet de l'ASEF

"Une étude de l’INSERM publiée en 2006 montre que les enfants fréquemment exposés à des insecticides ménagers utilisés sur les plantes, les parterres ou dans les shampooings anti-poux courent un risque de développer une leucémie infantile deux fois plus important que les autres." Extrait du site internet de l'ASEF

Recommandations :

Préférez des insecticides naturels,  cependant même naturel, des insecticides peuvent émettre des COV mal tolérée par les personnes devenues hypersensibles .

Les animaux domestiques

Les animaux peuvent être source d'allergène mais également une source importante de pesticide via leurs traitement ou collier anti-puce et tique.

Recommandations :

Pour limiter les allergies, évitez les animaux dans les chambres et brossez-les régulièrement à l'extérieur. Passez idéalement deux fois par semaine l'aspirateur.

Pour les traitements  anti-puce supprimez ceux chimiques et préférez les versions naturels. Attention même naturel, des insecticides aux huiles essentiels peuvent être mal tolérés par les personnes hypersensibles .

Les plantes

Les peuvent être sources de moisissures et de pesticide si traitement.

Recommandations :

Pour éviter les moisissures il ne faut pas trop arroser et préférer positionner les plantes dans un courant d'air pour que la surface de la terre ne soit pas en permanence humide. Il faut également bien aérer pour évacuer les éventuelles moisissures.

Les plantes épuratrices, 3 choses à savoir : 

  • Des propriétés épuratrices prouvées en laboratoire
  • Pas d'éfficacité démontrée dans les espaces réels
  • Pas d'impact majeur des plantes sur la santé

Lire le bulletin de l'OQAI "Pollution de l'air intérieur : quel potentiel d'épuration par les plantes ?"

le bricolage

Les peintures, laques, vernis, cires, huiles, vitrifiants, colles, décapants, diluants, solvants, dégripants, etc... Peuvent émettre des COV (Composés Organiques Volatiles), des COSV (Composés Organiques Semi Volatiles) ou encore des métaux lourds pendant et après les travaux.

Recommandations :

Choisissez rigoureusement vos produits et matériaux en examinant leurs compositions. Aérez pendant les opérations de bricolage. Découvrez nos écoproduits en vente dans notre boutique.

 

LES SOURCES EXTERNES

 

les pesticides agricole

Les pesticides agricoles.

"Une nouvelle étude (4) scientifique montre que les pesticides agricoles utilisés dans un rayon de 1250 mètres autour d’habitations finissent par contaminer l’intérieur de ces maisons !" Extrait du site internet de génération future

Recommandations :

Lors des traitements agricoles à proximité de votre habitation, fermez toutes les portes et fenêtres et éteignez votre VMC. Ne surtout pas étendre le linge à l'extérieur lors des pulvérisations. Plantez des haies sur le pourtour de votre terrain.

Le radon

"Le radon est un gaz naturel inerte et radioactif, incolore et inodore présent partout à la surface de la planète mais plus spécifiquement dans les sous-sols granitiques et volcaniques. [...] Le radon provoque chaque année en France entre 1 200 et 2 900 décès par cancer du poumon. En 1987, le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) a reconnu le radon comme cancérigène pulmonaire certain." Extrait du site internet de ASEF

Recommandations :

Aérez au minimum 10 minutes par jour votre logement. Veillez à une bonne aération de votre cave. Faites éventuellement analyser l'air de votre maison et de votre cave.

Les allergènes

On peut retrouver dans les logements des allergènes provenant de sources diverses tels que  des  pollens, des acariens, des moisissures ou encore des animaux domestique (chien, chat, cochons d’inde, etc...)  ou opportunistes (blattes, rongeurs, etc...).

Recommandations :

Pour les allergies aux pollens il est recommandé d'aérer tôt le matin et en l'absence de vent. Évitez la fin de l'après-midi lorsque l'air est plus chargé en pollens.

 

À lire également les guides pratiques sur la qualité de l'air intérieur de l'OQAI: "Les bon gestes pour un bon air" et de l'ADEME "Un air sain chez soi"

 

            

 

LES SOLUTIONS D'EKO-EHO

EKO-EHO vous conseille

Nous pouvons vous conseiller, ou vous mettre en relation avec des entreprises partenaires, sur :

  • La sélection de matériaux construction
  • La sélection de produits d'entretien
  • Les bonnes pratiques
  • Test de la qualité de l'air intérieur

 

Nos meubles

Nous concevons et fabriquons des meubles sain et écologique à très faible niveau d'émission de COV. Découvrir notre gamme de mobilier.

 

Nos interventions

Nous réalisons directement ou en collaboration avec des entreprises partenaires :

  • L'agencement de locaux professionnels ou pour les particuliers.
  • Portes et fenêtres
  • Pose de revêtement de sols (parquet,  sol en plaquage bois, linoléum, liège, etc...)
  • Peintures
  • Isolation et étanchéité
  • Cloisons

 

Nos écoproduits et écomatériaux

Nous pouvons vous fournir, ou vous mettre en relation avec des entreprises partenaires :

  • Produit d'entretiens
  • Huile, cire et colle naturelle pour bois
  • Peinture d'intérieur et d'extérieur
  • Revêtements de sols (parquet,  sol en plaquage bois, linoléum, liège, etc...)
  • Panneaux bois en panneaux ou  à la découpe (MDF Pure, Trois plis, OSB)
  • Fermacell
  • Isolation et étanchéité
  • Divers autres matériaux de construction

Découvrir notre boutique

 

SOURCES ET DOCUMENTATIONS

 

ADEME |Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie

ANSES |Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

ARTAC | Association pour la Recherche Tehérapeutique Anti-Cancéreuse

ASEF | Association santé Environnement France

CASEO | Technologie naturelle

Générations Futures | Le site sur les dangers des pesticides

INC (e-cancer.fr) | Institut National du Cancer

INSERM | Institut national de la santé et de la recherche médicale

La maison empoisonnée | Le site internet de Géorges Méar

OQAI |Observatoire de la qualité de l'air intérieur

UFC Que Choisir | Union fédérale des consommateurs - Que choisir

Sinphonie |Schools Indoor Pollution and Health: Observatory Network in Europe

SOS MCS | Assocation française d'aide et de défense des personnes atteintes du syndrome d'hypersensibilité chimique multiple